Parc national de Loanga

Parc national de Loanga

Dans l’envie de vous évader dans un univers à part entier d’une beauté naturelle splendide et exceptionnelle ? Direction Le Gabon, dans son parc national de Loango.

Le parc national de Loango, le « Dernier Eden d’Afrique »

Le parc national de Loango est une destination qui allie la forêt tropicale, les marais, les lagunes, les plages, etc.

Localisé à l’intérieur du site naturel Ramsar du petit Loango reconnu mondialement en 1986, dans la province de l’Ogooué maritime, le parc s’étend sur une superficie totale de 155 000 ha à la frontière de l’océan Atlantique. Cela dit, ce site naturel est une mosaïque complexe et extraordinaire de cadre ou espace profondément imbriqués de faunes et flores d’exceptions.

Le parc national de Loango dispose aussi d’un écosystème très rarissime dont le caractère exceptionnel résulte forcément du fait qu’il a été conservé avec succès.

En effet, au-delà des plages, vous pouvez profiter d’un spectacle naturel magnifique comme la formation de lagunes derrière les dunes, l’extension naturelle des diverses prairies de manière à former une ceinture à de nombreux kilomètres de large, etc.

Un cadre d’épanouissement par excellence pour les animaux

Classé réserve naturelle nationale à partir du mois d’août 2002, le parc national de Loango est la destination idéale qui vous offre l’opportunité d’assister à des spectacles naturels inapparents et uniques au monde.

En effet, durant la visite, vous serez émerveillé par le fait de voir les hippopotames qui prennent leur bain dans l’océan atlantique, tandis que les éléphants et les buffles font leur sieste sur les plages. À l’intérieur de la forêt tropicale, le site naturel de Loango abrite de nombreuses espèces de potamochères, de chimpanzés, de gorilles et de singes qui s’aventurent dans la réserve.

À part cela, ce « dernier Eden d’Afrique » est également un grand paradis terrestre pour les ornithologues grâce à ses innombrables espèces d’oiseaux comme le guêpier gris rose, l’hirondelle noire, le célèbre pseudolangrayen d’Afrique, etc.