Parc national d’Ivindo

Parc national d’Ivindo

Crée en 2002 et se situe au cœur même du Gabon, on retrouve le parc National d’Ivindo, là, où la nature reste intacte et sauvage. Il abrite non seulement des flores et des faunes rares, mais également les clairières forestières qui font le prestige de l’Afrique.

Localisation

À cheval sur la province d’Ogooue-Ivindo et celle d’Ogooue-lolo, le parc National d’Ivindo couvre environ 300 274 ha du vaste plateau du Gabon. Il est traversé par une rivière nommée Ivindo, l’un des plus importants affluents de l’Ogooué. Tout au long de son parcours, il est également brisé par une série de chutes d’eau et de rapides. Des chutes comme la Djidji ou le Kongou, large de plus de 2 km, considérés parmi les plus étonnantes d’Afrique centrale. Ce parc est une vaste étendue verdoyante qui exhibe une beauté incomparable de nature inexplorée.

Flore

Une grande partie du parc d’Invido est couverte de nombreuse espèce de flore, mais surtout d’une forêt dense très ancienne qui demeure intacte. En effet, loin des perturbations des hommes, cette forêt inhabitée abrite une biodiversité riche et rare. Elle renferme également le Langoué, une clairière marécageuse où l’on peut trouver le plus grand nombre d’espèces de gorilles et d’éléphants dans tout le Gabon.

Faune

Véritable refuge pour les animaux, le parc renferme de nombreuses espèces d’animaux tout aussi spectaculaires les unes que les autres. On peut découvrir environ 430 espèces d’oiseaux tels que les perroquets de Jacob, les rapaces, les picathartes, etc. Le parc abrite également des gorilles, des populations d’éléphant et des chimpanzés. Dans sa partie nord, on peut constater toute une réserve d’Ipassa ou Makokou, là où l’on a implanté une station de recherche active depuis des années et des années. De plus, cette réserve figure dans le réseau MAB ou le réseau mondial des Réserves de Biosphère depuis maintenant 35 ans.